LE RÉENTRAINEMENT A L’EFFORT

  

EFFETS BÉNÉFIQUES DU RÉENTRAINEMENT A L’EFFORT

 

1)      amélioration de la VO2 max et de l’endurance :

 

Formule de fick :

VO2 max = Qc * D (a-v) O2

Avec Qc le débit cardiaque, qui dépend de la Fc, du V sanguin et de l’effet inotrope (contractilité des fibres myocardiques)

         D (a-v) la désaturation artério-veineuse en O2. Elle est de 20% avec un métabolisme de base.  Elle est fonction de trois paramètres :

- la perfusion=le lit artériolaire, qui est amélioré par le réent

- le passage de l’O2 du sang à la cellule, les capacités de passage st améliorées par le réent.

- la fixation, dc la dégradation de l’O2 par les mitochondries, le réent améliore le nb et les performances des mitochondries, dc il y a meilleure utilisation de l’O2 par les cellules

 

Le réent permet une meilleure désaturation artério-veineuse en O2, donc à effort égal, le cœur sera moins sollicité, donc il y aura augmentation de l’endurance.

Ce réent est efficace s’il dure 30 à 40 MIN, 3 FOIS PAR SEMAINE, sur un sport de TYPE ENDURANT (vélo, marche, natation…)

 

2)      amélioration de la balance parasympathique / sympathique

 

SS = cardio-accélérateur et vasoconstricteur

SPS = cardio-modérateur et vasodilatateur

Ds ttes les pathos cardiaques, il y a déséquilibre du système végétatif au profit du SS, entrainant une augmentation des RP et de la Fc

Le réent améliore la balance en faveur du SPS

 

3)      effet sur les plaques d’athérome

 

Qd les plaques vieillissent, elles se fissurent et se détachent, et vont obstruer la lumière d’un vaisseau, d’où infarctus.

Le réent fait régresser les plaques d’athérome.

 

4)      effet sur les diabètes

 

Le réent régule la glycémie en la diminuant, dc action positive sur les deux types de diabète.

 

5)      effet sur l’obésité

 

Augmentation du métabolisme de base

 

6)      effet sur l’HTA

 

Diminution de la PAS et de la PAD grâce à la correction de la balance SS/SPS

 

7)      effet sur le stress

 

Par la libération d’endorphines

 

8)      effet sur la monoxyde d’azote (NO)

 

NO contenu dans les parois artérielles et permet leur bonne vasomotricité. Chez les cardiaques, [NO] pariétale diminue. Le réent permet une augmentation de [NO] pariétale, donc une meilleure vasomotricité

 

CCL° = associé à une bonne hygiène alimentaire et à une bonne prise des médicaments, le réent permet de diminuer la mortalité de 20% chez les cardiaques.

 

 

 

Test d’effort

 

Ø      1° méthode

 

Le cardiologue prend 80% des 80% FMT, ou bien si arrêt pas épuisement, 80% Fmax. A 80%, l’effort pourra être soutenu longtemps et être efficace pour le réent.

 

Ex : patient de 50 ans

FMT = 220- âge = 170 batt/min

 

80% FMT = 136 batt/min

Sous contrôle de la TA, du pouls et enregistrement par ECG, le patient va pédaler contre résistance par paliers jusqu’à atteindre la résistance qui équivaut à 136 batt/min

 

Ø      2° méthode

 

Formule de Karvonen

FC réserve = FMT – FC repos

FC cible = FC repos + 50 à 80 % FC réserve

 

Ø      3° méthode

 

Calcul par spirométrie. A 60% du VO2 max, rupture de pente et apparition d’acide lactique dans le sang : SASAL (seuil d’apparition sanguin d’acide lactique)

La FC au SASAL est la FC cible pour le réent.

 

Ø      4° méthode

 

Echelle de Göpfer = 4 niveaux de dyspnée

D1= respiration naso-nasale, demande en O2 supérieure par rapport au repos, mais encore assurée par ce mode de ventilation

D2= D2 CONVERSATIONNEL = respiration buco buccale, mais le patient peut encore parler pendant l’effort, même si la fin des phrases est hachée. Bon niveau de réent.

D3 = VO2 max atteinte

D4 = au-delà de la VO2max, presque suffocation.

L’avantage du D2 conversationnel, c’est qu’il est ressenti par le patient, donc bonne éducation thérapeutique. De plus, s’adapte au fur et à mesure de l’amélioration des performances, alors qu’avec les trois autres méthodes de mesure, il faut refaire un TE au cours de la rééducation pour savoir où en sont les performances et recalculer les paramètres.

 

© 2013 JO & CO
Cours sur le réentrainement à l\'effort