BILAN TYPE

 

BILAN

bilan fonctionnel

fonction zéro

fonctions fondamentales : AVQ (alimentation, habillage, toilette)

tirer-pousser-porter

MS : gestes test : main/bouche-tête-nuque, main/fesse-dos-scapula

chaîne ouverte/fermée

cinétique de l'épaule

préhensions

tirer-pousser-porter (au lit ou en fauteuil)

MI : transferts au lit (retournements, pont), s'asseoir, transfert lit/fauteuil, assis/debout

équilibre assis

équilibre debout

équilibre en unipodal

marche : boiterie, aide de marche, périmètre de marche, vitesse

escaliers

course, saut, terrains variés

bilan articulaire

quantitatif : morphologie : attitude vicieuse

amplitudes articulaires

mouvements anormaux, stabilité

qualitatif : douleur, fluidité

aides techniques

examens complémentaires

bilan musculaire

morphologie : volume, trophicité, contracture, extensibilité

force : contractile

capable de faire mouvement dans amplitude articulaire disponible

capable de faire mouvement contre pesanteur

capable de faire mouvement contre résistance

examens complémentaires

bilan CTV

cutané : cicatrice : adhérences

inflammation

risque escarre

vasculaire : stase veineuse, risque phlébite

oedème

risque SAND

 

REEDUCATION

principes : ne pas interposer le foyer de fracture

dominante antalgique

massage : pas la peine si matériel

intérêt si adhérences, pour améliorer élasticité peau

circulatoire pour éviter phlébite

DLM quand distal

MTP

physiothérapie chaude prépare l'exercice musculaire (pas sur zone chaude ou inflammatoire)

physiothérapie froide diminue la rapidité de conduction nerveuse nociceptive

pas de courant galvanique ou d'US sur du matériel

dominante articulaire

mobilisations passives pour améliorer qualitativement la zone de balayage

posture pour gain d'amplitude articulaire

dominante musculaire

quand inhibition ou sidération : techniques de piégeage

quand muscle faible : travail analytique, puis groupe musculaire, chaîne (CO, CF, parallèle, série)

interdit : travail analytique, dynamique, contre résistance

en progression : mobilisations passives, active non résistée, active résistée, contrôle

 

QUESTIONS

diagnostic limitation articulaire : douleur, contracture de défense

stress, peur du patient

instabilité posturale

perte habitude de se décontracter

causes limitation d'amplitude : adhérences cicatricielles, fibreuses

oedème, hydarthrose

hypoextensibilité musculaire, capsuloligamentaire

contracture musculaire

ostéome

douleur

complications : décompensation, troubles de décubitus (orthostatisme, phlébite, EP, escarre,

infection urinaire, raideur articulaire, rétraction musculaire, POA, SAND,

amyotrophie), syndrome ischémique, déplacement secondaire

complications tardives : peau atrophiée, desséchée, oedème, SAND

enraidissement articulaire

amyotrophie, rétraction, sidération, contractures

douleurs de trajet nerveux, troubles sensitifs et moteur

déminéralisation osseuse, pseudarthrose, cal vicieux

 

aspect radiologique : J0 : trait de fracture visible

J10 : écart plus grand : résorption osseuse liée à l'oedème

après J10 : trait de fracture s'estompe : formation cal cortical et périosté

 

aspect anatomique : hématome : nécrose des cellules

coagulation hématome : fibroblastes

1ère semaine : résorption extrémité os

envahissement zone centrale par système de vascularisation dans moelle

après 10 jours : phase de prolifération : cal fibreux

après 3-4 semaines : minéralisation, cal fibreux s'ossifie

 

© 2013 JO & CO
Bilan type