La scapulo-humérale

 

 

 

La scapula

 

 

    Il s’agit de la glène, située à l’angle supéro-latéral de la scapula. La glène, très légèrement concave en tous sens, répond à la tête humérale et forme avec elle une articulation de type sphéroïde, non congruente et non concordante. Elle est ovalaire à grand axe oblique en haut et en avant. Son bord antérieur est légèrement échancré. La surface regarde en dehors et en avant, et seulement très faiblement en haut. Elle est encroûtée de cartilage hyalin.

 

 

 

L’humérus

 

 

    La surface humérale est représentée par la tête, située à la partie supéro-médiale de l’épiphyse supérieure. Elle répond à la glène et à son labrum, formant une articulation sphéroïde, non congruente et non concordante. La tête représente 1/3 sphère pleine, de 4 à 5cm de diamètre, elle regarde en dedans, en haut (130°) et en arrière (35 à 40°). Elle est encroûtée de cartilage hyalin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le coude

 

 

 

La trochlée

 

 

    Elle est située à la partie médiale du segment articulaire et est enroulée d’avant en arrière autour du bord inférieur de l’humérus. Elle répond à l’incisure trochléaire de l’ulna et est de type ginglyme. Elle a la forme d’une poulie pleine à grand axe transversal (légèrement oblique en dedans et en bas), présentant une gorge et 2 joues. La gorge est verticale à sa partie antérieure est oblique en haut et en dedans à sa partie postérieure. La joue médiale est plus saillante, elle descend plus bas et est plus large que la latérale. Elle regarde en bas, en avant et légèrement en dehors et est encroûtée de cartilage hyalin.

 

 

Le capitulum

 

 

    Il est situé à la partie latérale du segment articulaire et n’existe qu’aux parties inférieure et antérieure de l’humérus. Il répond à la fovéa de la tête radiale et est de type sphéroïde. Il a la forme d’une demi sphère légèrement aplatie transversalement, regardant en bas et nettement en avant, encroûtée de cartilage hyalin.

 

 

La zone capitulo-trochléaire

 

 

    C’est une mince bande osseuse, recouverte de cartilage hyalin, qui assure la continuité entre les deux surfaces précédentes. Elle répond au biseau de la tête radiale.

 

 

L’incisure trochléaire

 

 

    Elle est située à la partie antéro-supérieure de l’ulna, formée des faces supérieure du coronoïde et antérieure de l’olécrâne. Elle répond à la trochlée humérale et est de type ginglyme. C’est une poulie creuse à grand axe transversal, présentant une crête sagittale et 2 joues latérales, la médiale étant plus large. L’ensemble regarde en avant et en haut, la partie médiale regarde légèrement en dedans, la partie latérale regarde fortement en dehors. Elle est encroûtée de cartilage hyalin, sauf au niveau du sillon transversal séparant l’olécrâne du coronoïde.

 

 

 

 

 

L’incisure radiale

 

 

    Elle est située à la face latérale du coronoïde ulnaire et répond au pourtour de la tête radiale. C’est une trochoïde, de forme quadrangulaire à grand axe antéro-postérieur, concave selon celui-ci et plane verticalement. Ses bords antérieur et postérieur donnent insertion au ligament annulaire, l’inférieur au ligament carré. Elle regarde en dehors et est encroûtée de cartilage hyalin.

 

 

Le radius

 

 

    La partie concernée est la tête de l’os, elle-même subdivisée en 2 parties.

-La fovéa est située à la face supérieure de la tête, répond au capitulum, de type sphéroïde non congruente. C’est une dépression ovalaire, grossièrement transversale regardant en haut et encroûtée de cartilage hyalin. Sa limite antéro-médiale est biseautée, adoucissant l’arête du bord à ce niveau et répondant à la zone capitulo-trochléaire.

-Le pourtour est une bande osseuse circonscrivant la tête sous la fovéa. Il répond à l’incisure radiale de l’ulna et au ligament annulaire. C’est une trochoïde. Sa hauteur est plus importante à la partie antéro-médiale et est encroûtée de cartilage hyalin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le poignet

 

 

 

L’incisure ulnaire

 

 

Située : -à la face médiale de l’extrémité inf du radius

 

Répond : -pourtour de la tête ulnaire

 

Type : -trochoïde non congruente et non concordante

 

Forme : -quadrangulaire à grand axe antéro-post

             -concave selon le grand axe, plane verticalement

 

Regarde : -en dedans

 

SAECH

Remarque : -bord inf = insertion du disque articulaire

 

 

Glène radiale

 

 

Située : -face inférieure de l’extrémité inf du radius

 

Répond : -condyle carpien (scaphoïde et moitié lat du lunatum)

 

Type : -ellipsoïde

 

Forme : -triangulaire à base médiale

             -concave en tous sens  

             -présente une crête sagittale en son milieu      

             -son bord post descend plus bas que l’ant       

                         

Regarde : -en bas (et légèrement en dedans et en avant)

 

SAECH

 

 

Pourtour de la tête ulnaire

 

 

Située : partie antéro-latérale du pourtour de la tête ulnaire

 

Répond : -incisure ulnaire du radius

 

Type : -trochoïde non congruente et non concordante

 

Forme : -quadrangulaire à grand axe antéro-post, effilée à ses extrémités (cela lui donne un aspect en diadème)

             -convexe selon le grand axe, plane verticalement (le rayon de courbure est plus petit que celui du radius)

 

Regarde : -en dehors et en avant

 

SAECH

 

 

La face inférieure de la tête ulnaire

 

 

Située : -face inférieure de l’extrémité inf

 

Répond : -disque articulaire du poignet

 

Type : -plane

 

Forme : -croissant à concavité postéro médiale

             -plane

 

Regarde : -en bas

 

SAECH      

 

 

Le disque articulaire

 

 

Situé : -entre les extrémités inf des 2 os de l’avant-bras

 

Répond : -a) RUI : tête ulnaire

                 b) RC : partie médiale du condyle carpien (lunatum et triquetrum)

 

Type : a) RUI : surface plane

           b) RC : ellipsoïde

 

Forme : -triangulaire à base latérale

             -lentille biconcave

 

Regarde : a) RUI : en haut

                b) RC : en bas

 

SAECH

Remarque : parfois perforé (communication entre RUI et RC)

 

 

Le carpe

 

 

Situé : -face sup des scaphoïdes, lunatum et triquetrum (le pisiforme est exclu)

 

Répond : -glène antébrachiale (radius et disque articulaire)

 

Type : -ellipsoïde

 

Forme : -étroit d’avant en arrière et étendu transversalement

             -convexe en tous sens

 

Regarde : -en haut (et légèrement en arrière et en dehors)

 

SAECH

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les articulations carpiennes

 

 

 

Première rangée

 

 

    Elle est représentée par, de dehors en dedans :

-Le scaphoïde, qui descend assez bas, chevauchant la 2ème rangée

-Le lunatum, dans l’axe du 3ème rayon de la main

-Le triquetrum, qui n’est pas en contact avec l’ulna mais avec le disque articulaire (et seulement en position d’inclinaison ulnaire)

A noter que le pisiforme, qui fait partie de la 1ère rangée, n’est articulaire qu’avec le triquetrum et non avec la seconde rangée. L’ensemble des 3 os précités forme un interligne brisé en 3 parties : une latérale, pénétrant la 2ème rangée et légèrement convexe en bas, une moyenne, pénétrant la 1ère rangée et convexe en haut, enfin une partie médiale, grossièrement oblique en dedans et en bas.

 

 

Deuxième rangée

 

 

    Elle est représentée par , de dehors en dedans :

-Le trapèze, orienté en bas, en dehors et en avant

-Le trapézoïde, assez réduit en face antérieure car coincé entre ses voisins

-Le capitatum, dont la tête déborde les autres os de la 2ème rangée et s’engage sous le lunatum

-L’hamatum, dont la face supérieure est en pente douce vers le dedans

Au total, les deux rangées sont interpénétrées et animées de minimes mouvements tridimensionnels au cours des mobilités du poignets.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les articulations carpo-métacarpiennes

 

 

 

Côté carpien

 

 

    De dehors en dedans, on trouve :

-Sur le trapèze, une 1ère surface, à l’interligne concave frontalement, convexe sagittalement, répondant à M1. C’est une articulation de type en selle, dont la surface regarde en bas, en dehors et en avant, et dont l’axe antéro-postérieur est légèrement cintré, décrivant une courbe à concavité médiale. Une 2ème surface, médiale, réduite, répond à une petite facette latérale de la base de M2.

-Sur le trapézoïde, une surface en dièdre (en forme de V à pointe inférieure) répond à M2 (dont la base est fourchue).

-Sur le capitatum, une triple surface : une petite latérale pour M2, une large moyenne pour M3, une petite médiale pour M4.

-Sur l’hamatum, une double surface : latérale pour M4 et une médiale, oblique, pour M5.

 

 

Côté métacarpien

 

 

    Les surfaces sont inversement conformées :

-M1 : facette en selle pour le trapèze.

-M2 : facettes planes (une petite latérale pour le trapèze, une large, supérieure, en forme de fourche pour le trapézoïde, une médiale pour la base de M3).

-M3 : 3 facettes planes (une moyenne pour le capitatum et une de chaque côté pour les bases de M2 et M4).

-M4 : 4 facettes planes (une petite latérale pour le capitatum, une large, supérieure, pour l’hamatum, et une de chaque côté pour les bases de M3 et M5).

-M5 : 2 facettes planes (une latérale pour la base de M4 et une supérieure pour l’hamatum).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les articulations métacarpo-phalangiennes

 

 

 

Côté métacarpien

 

 

    Il s’agit de la tête de chaque métacarpien. Chacune est située à l’extrémité inférieure de l’os et répond à la glène de P1 ainsi qu’à son fibro-cartilage, formant une articulation ellipsoïde. La tête métacarpienne est convexe en tous sens, aplatie transversalement, plus étendue et plus large en palmaire qu’en dorsal. Elle regarde en bas, en avant et est encroûtée de cartilage hyalin.

 

 

Côté phalangien

 

 

    Il s’agit de la glène de chaque 1ère phalange. Chacune est située à la face supérieure de la base de P1 et représente une glène, légèrement concave en tous sens et complétée par le fibro-cartilage glénoïdien qui s’insère à son bord palmaire. La surface est orientée en haut et légèrement en arrière du fait du fibro-cartilage. Elle est encroûtée de cartilage hyalin.

 

 

Pour le pouce

 

 

    La particularité réside dans le fait que le fibro-cartilage inclut 2 sésamoïdes : un latéral et un médial. Chacun reçoit les mêmes insertions que le côté correspondant de la base de P1 (latéral : court abducteur et court fléchisseur du 1 ; médial : adducteur du 1 et 1er IOP).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les articulations IPP et IPD

 

 

 

Côté P1

 

 

    Il s’agit de la tête de chaque 1ère phalange. Située à l’extrémité inférieure de l’os, elle répond à la base de P2 et à son fibro-cartilage, formant une articulation ginglyme. La tête a une forme de poulie pleine à grand axe transversal, avec une gorge sagittale et 2 joues convexes en tous sens. La surface s’étend davantage en palmaire qu’en dorsal. Elle regarde en bas, en avant et est encroûtée de cartilage hyalin.

 

 

Côté P2

 

 

    Il s’agit de la face supérieure des bases. Chacune représente une poulie creuse, avec une crête sagittale et 2 joues concaves en tous sens. La surface est complétée par le fibro-cartilage palmaire qui s’insère à son bord palmaire. Elle est orientée en haut et légèrement en arrière, du fait du fibro-cartilage ; elle est encroûtée de cartilage hyalin.

 

© 2013 JO & CO
Articulation du membre Sup